[Compte-rendu de lecture] L’allaitement du Dr Marie Thirion

Concernant la thématique de la semaine, ma désorganisation chronique, je dois avouer que ce livre m’a été plus qu’utile! Au jour d’aujourd’hui Crapouillou est toujours allaité (je rappelle que nous sommes arrivés à 6 mois avec l’allaitement exclusif, ma plus grand fierté!) et cette réussite je la dois au Dr Thirion, sans l’ombre d’un doute!

En effet, L’allaitement, de la naissance au sevrage, organisé en 9 chapitres, traite de manière exhaustive de l’allaitement. Si vous vous posez des questions sur l’allaitement ou si vous savez déjà carrément que vous voulez allaiter mais avez besoin de consolider vos connaissances en la matière, jetez vous dores et déjà sur ce livre!

Le chapitre 1 – S’il te plait, dessine-moi un sein flingue une à une les idées reçues et lieux communs autour de l’allaitement et rétablit les vérités biologiques sur le fonctionnement des seins.

Le chapitre 2 – Le lait jaillira ou la physiologie d’une mère allaitante présente le fonctionnement de l’allaitement au niveau de bébé, du cerveau de maman, des hormones, de la production et régulation du lait et des effets bénéfiques pour le corps de maman.

Le chapitre 3 – Le lait du petit d’homme ou la biologie du lien énumère les spécificités des laits selon les espèces et s’attarde sur celui qui nous intéresse : le lait humain!

Le chapitre 4 – Choisir l’allaitement et s’y préparer attaque le vif du sujet : les conditions nécessaires à bon allaitement, les faux problèmes et fausses croyances sur l’allaitement. Il passe également en revue les vrais problèmes et véritables contre-indications (rarissimes) à l’allaitement. Enfin il donne des conseils pour se préparer à allaiter, de préparer la famille à l’arrivée de bébé au choix de la maternité en passant par bien préparer ses seins et son corps.

Le chapitre 5 – La première tétée est très exhaustif : tétée d’accueil après tout type d’accouchement (voix basse, césarienne, anesthésie générale, etc), les bienfaits de cette tétée d’accueil, les soucis qui peuvent être rencontrés et comment y remédier.

Le chapitre 6 – Le séjour hospitalier et la mise en oeuvre de l’allaitement dresse le portrait pratique de l’allaitement les premiers jours : contrôler la croissance de bébé, passer le cap de la première montée de lait, les conditions pour prendre un bon départ, savoir s’appuyer sur le personnel hospitalier, se faire confiance, les difficultés qui peuvent être rencontrées les premiers jours… Ce chapitre est très bien fait!

Le chapitre 7 – Les problèmes médicaux de l’allaitement passe en revue les soucis bénins (crevasse, engorgement, etc) et sévères (mastite, abcès, etc)qui peuvent survenir.

Le chapitre 8 – Les mille et une tétées ou la phase d’équilibre parle de bébé : rythme et durée des tétées, courbe de poids et vaccination de bébé, ce qu’il se passe quand il commence à faire ses dents ; et de maman : alimentation, sommeil, retour de couches, contraception, sexualité et famille, retour au travail ou non, etc.

Le dernier chapitre, chapitre 9 – Le sevrage, un nouveau pas vers la liberté aborde tous les types de sevrages : précoces, tardifs, suite à un soucis de santé, avec la diversification alimentaire, jusqu’à ce que bébé le décide, etc.

Comme je vous le disais, ce livre traite de l’allaitement de manière exhaustive et ne juge pas les mamans qui font le choix de ne pas allaiterPersonnellement, j’ai adoré ce livre et il m’a mieux préparé à l’allaitement que les cours d’accouchement et les conseils que j’ai pu recevoir à la maternité une fois Crapouillou né. D’ailleurs, je crois que si je n’avais eu que ça, je n’aurais pas tenu les pics de croissance et j’aurais très vite abandonné (culpabilisant à mort au passage, comme bien des mamans qui se voient forcée d’arrêter suite à un allaitement difficilement mis en place à cause d’une méconnaissance de la chose et de peu d’accompagnement/soutien, voire pas de soutien du tout!)

Ce livre m’a également permis de «  »m’organiser » » dans la gestion de Crapouillou au début, le maître mot étant : faire confiance à son bébé. Pas de montre à surveiller, pas de dose à contrôler, pas d’inquiétudes à avoir sur où, quand, comment. Faire confiance à son bébé. Le mettre au sein à la demande. Moi qui suis désorganisée de manière chronique, ça me convenait à 200% (je crois que je me serais vite sentie dépassée avec des bibis à prévoir, laver, stériliser, anticiper les déplacements, etc).

Voilà, vous l’aurez compris : je vis un allaitement ultra épanouissant qui s’intègre très bien dans mon quotidien désorganisé. Et je dois ce bonheur parfait à ce livre que je vous recommande fortement!

[CRL]L'allaitement de la naissance au sevrage

7 réflexions sur “[Compte-rendu de lecture] L’allaitement du Dr Marie Thirion

  1. CompletemeNtnad dit :

    J’aurais aimé avoir ce livre pour mon premier allaitement. Pas vraiment de conseils et de soutiens. Du coup dur dur. J’ai quand même tenu 3 mois en exclusif (pic de croissance que je ne connaissais pas à ce moment là ) et 5 mois en mixte. Du coup beaucoup de regrets…

    J'aime

    • epanouieoupresque dit :

      Il ne faut pas avoir de regrets, c’est déjà génial d’avoir tenu 3 mois d’exclusif et d’avoir persisté deux mois de plus en mixte 🙂
      Après pour le manque de conseils et de soutiens, c’est souvent ce qu’il se passe. Personnellement, c’est le discours du personnel médical qu’il m’a choqué il y a quelques années quand une copine à moi a eu son bébé : « Vu votre accouchement difficile et votre état de fatigue, n’essayez même pas, vous n’aurez pas de lait »
      Ca m’a tellement choquée! Ca a été un crève coeur pour mon amie. Du coup, je me suis renseignée pour elle, c’est là où j’ai découvert la Leche League et les différents ouvrages sur l’allaitement (et l’historie finit bien car elle a pu relancer sa lactation! oui oui, ça se relance une lactation, même après des mois d’arrêt 😉 )

      J'aime

  2. marionle6tron dit :

    Si seulement j’avais lu ce genre de bouquin ou si j’avais osé demander de l’aide j’aurai peut-être surmonté l’énorme abcès que j’ai eu et j’aurai pu allaiter avec plaisir plus longtemps, heureusement j’avais des réserve au congel donc j’aui pu prolonger un peu mais pas beaucoup (allaitement exclusif à peine un mois et demi)
    Je m’y prendrai mieux la prochaine fois !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s