KonMari, non merci

Bon alors, mille ans après tout le monde j’ai l’impression, j’ai découvert la fameuse méthode KonMari pour ranger son chez soi.

Pinterest

Pinterest

Il suffit d’ailleurs de se rendre sur Pinterest pour se rendre compte de l’engouement pour le rangement et la méthode de Marie Kondo à cet effet. A croire que c’est tellement le brodel partout dans le monde que les gens se mettent à ranger chez eux.

Je suis venue, j’ai lu, je suis restée sur le c*l

J’ai lu le livre, de A à Z, deux fois et voilà ce que j’en retiens :

Bonjour chaussures! Merci parapluie! A demain sac à mains!

Bien que je comprenne qu’être ordonné.e soit un état d’esprit global, je n’en suis pas pour autant animiste et je ne vais pas me mettre à parler à mes objets inanimés. Moi qui suis déiste, je me retrouve déjà bien souvent à converser toute seule à voix haute (je vous rassure, je n’ai jamais entendu de réponses :P) je ne vais pas, en plus, remercier mes chaussures, mon sac et mon parapluie. Il ne manquerait plus que Crapouillou se mettre à remercier ses couches !
(Pardon pardon à tou.te.s les animistes, je me moque gentiment en m’imaginant moi en train de le faire, mais je respecte vos croyances)

Pourquoi jeter, quand on peut donner ?

J’avoue que cette partie là m’a profondément choquée. Bon, je garde en tête que la culture japonaise est différente de la culture française. Certes. Mais il serait peut être bon de se rappeler que nous avons en France plein d’associations qui récupèrent ce dont nous ne voulons plus (si, comme moi, vous n’avez ni le temps ni l’énergie pour vous inscrire comme vendeur à un vide-grenier). Il existe aussi des solutions simples et en ligne comme donnons.org

My work here is done

Vivre dans le présent, c’est quand même un peu égoïste.

Sur cette dernière partie, je pense que je suis encore marquée des récents décès dans ma famille, mais je garde un souvenir ému et attendri des moments en famille à trier les affaires, à passer en revu ces trésors insoupçonnés, à découvrir des choses que nous ne soupçonnions pas, à évoquer des souvenirs ravivés par un bibelot, un livre, un vêtement, une note griffonnée … Il me semble que c’est quand même important

Et la famille dans tout ça ?

Moi qui espérais trouver une réelle méthode de rangement pour mieux m’organiser (parce qu’on va être honnête, depuis l’arrivée de Crapouillou, c’est le souk, le bordel, le bazar, le capharnaüm, la bérézina, Bagdad, [insérer comparatif guerrier ou populaire représentant désordre et chaos]) mais j’ai l’impression que la méthode concerne surtout les trentenaire célibataires qui n’ont rien d’autres à faire que tout jeter et qui espèrent « repartir du bon pied » dans leur vie.

Un point positif tout de même

Après lecture du livre, j’ai réalisé qu’il n’y avait pas de méthode miracle, et que le mieux, c’était encore de s’y mettre. Alors ce week-end avec PapaCrapouille, nous avons remonté nos manches et nous nous y sommes mis ! Et ça, je vous en parle dans un prochain article 😉

3 réflexions sur “KonMari, non merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s