Les 5 commandements de la cheffe d’entreprise que j’ai appris ‘sur le tas’

AVANT J’avais un boulot salarié dans un contexte qui s’est révélé très maltraitant et qui m’a usée jusqu’aux limites de mon humanité. Boulot que j’avais choisi par vocation, qui m’a couté 6 ans d’études et deux concours. Et il m’aura fallu moitié moins de temps pour m’en écœurer.

Et puis, je me suis lancée dans l’entrepreneuriat. Et devenir sa propre cheffe, c’est génial! Mais il y a quand même deux ou trois petites choses que j’aurais aimé savoir avant de me lancer. J’aurais pris plus d’élan! XD

1 / Ton projet tu devras taire

Naïve que j’étais, j’ai parlé de ma reconversion professionnelle. Quelle bêtise! C’est un peu comme annoncer une grossesse : mieux vaut en profiter égoïstement avant de l’annoncer, car on tombe ensuite dans le domaine public. Tout le monde y va de son avis, rajoute son grain de sel et juge tes décisions de chef d’entreprise (bien au chaud dans leur boulot salarié, un peu comme les nullipares qui te donnent des conseils pour bien vivre ta grossesse, tu vois le genre?)

2/ Un être social tu deviendras

S’il y a bien une chose à laquelle je ne m’attendais pas en devenant cheffe d’entreprise, c’est devenir une personne sociable. Moi qui suis une louve solitaire qui aime la chaleur de sa tanière et qui aurait besoin d’un petit cours 101 – Intéractions sociales, il ne se passe plus une semaine sans que, je rencontre quelqu’un.e que je connais en ville et qui me parle d’un projet qui m’enthousiasme et sur lequel j’ai envie de m’investir ! Ce qui m’amène au point suivant

3/ Tes ardeurs tu devras maîtriser

Je suis de cette catégorie de personnes qui vit tout à fond. Je m’enflamme et je ne sais pas vivre autrement. Par nature et par expérience, j’ai donc appris à me canaliser (oui, quitte à m’enflammer pour quelque chose, autant ne pas tout cramer sur mon passage). Et quand on devient chef.fe d’entreprise, le principe s’applique à plus forte raison qu’on risque TOUT. Ca parait simple comme ça, mais c’est un vrai dilemme au quotidien de devoir se canaliser et choisir ces projets. Parce que choisir, c’est renoncer.

4/ Des bons conseils, tu devras te méfier

C’est triste à dire, mais quand une nouvelle figure arrive dans le monde de l’entrepreunariat/start up, pas mal de gens cherchent à en profiter à leurs fins. J’ai fait l’expérience à mes propres dépends d’un entrepreneur expérimenté qui m’a beaucoup aidé au début pour ensuite m’aiguiller dans une direction contraire à ce que je m’étais fixée mais qui lui servait lui. J’ai la chance d’être bornée et têtue (non, ce n’est pas la même chose, ça se complète :P) et j’ai donc recentré mon activité avant qu’elle ne dérive trop.

5/ La solitude, tu embrasseras

Oui, il existe des centaines de réseaux d’entrepreneur.e.s mais quand, à minuit dix, tu te relève parce qu’il faut à tout prix que tu teste ceci, que tu notes cela ou parce que tu as trouvé LA solution au problème sur lequel tu as passé ta journée et bien c’est seule que tu affrontes les râleries de Chéri qui voudrait que ton activité ne rayonne pas jusque dans la chambre à coucher. Ce qui m’amène au dernier point bonus

6/ Du temps pour toi tu garderas

Voilà un an déjà que j’ai passé la tête dans le guidon. J’ai profité que Chéri prenne le relais avec Crapouillou les week-ends pour avancer des projets quand je n’étais pas en prestation. La plupart des soirées je les ai passé à traiter mes photos, à répondre aux mails, à finir mon site web, à monter mon évènement… Bref, quand tu te lances, tu le fais corps et âme mais il faut savoir faire des pauses. Des VRAIES. Le genre de pauses où tu débranches internet pour tout le monde et où tu sors de chez toi sans smartphone pour savourer pleinement 2h en famille. Ca fait du bien à tout le monde, toi et ton entreprise les premières, puisque quand tu te remets au boulot, tu es ressourcée et la culpabilité s’est envolée.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s