Ni omni ni végé

Comme je le disais sur ma page Hellocoton, je « drop » le sujet scolaire pour le moment. Je vous pose ici un petit article un peu plus léger et j’enchaine dés la semaine prochaine avec notre projet HeadQuarter 😉

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de la petite révolution qui se trame dans nos vie depuis ma grossesse.

Ca nous est un peu tombé dessus quand, enceinte du second trimestre, j’ai eu de très fortes envies de nourriture indienne. Arrêtée à cause de mes contractions, j’ai eu tout le loisir de chercher des recettes indiennes. C’est ainsi que nous avons passé deux semaines à découvrir des divines recettes indiennes (ne me demandez pas les recettes, c’était il y a plus de deux ans, j’ai aucun souvenir d’où je suis allée les piocher XD). Et au bout de deux semaines, nous nous sommes rendus compte que nous n’avions pas touché un bout de viande! Toutes les recettes que j’avais faites étaient végétariennes (en plus d’être super bonnes!)

Et puis Crapouillou est né, et je l’ai allaité. Moi qui suis intolérante au lactose, je me suis vraiment posé la question de savoir pourquoi j’avais persisté à consommer du lait de vache toutes ces années. Et je ne me voyais pas en donner à mon fils. Après tout, le lait de vache est pour les veaux et mon lait pour mon fils. Aucune raison de lui en faire consommer un jour. D’autant plus que je visais déjà à l’époque un allaitement long, donc non, vraiment, aucune raison de voler le lait des vaches pour mon fils.

Du coup on a réduit notre consommation de viande. Le lait n’était déjà plus trop présent dans notre consommation de par mon intolérance, mais nous consommions encore beaucoup de viande. C’est en me penchant sur les comptes et sur des livres de cuisine végéta*ienne équilibrées que je me suis rendue compte qu’on pouvait largement manger mieux pour moins cher en réduisant notre consommation de viande.

Faire des économies et bien manger sont deux arguments auxquels mon homme à été très réceptif (plus que moi en pleure lui expliquant que plus jamais je n’achèterai de lait parce que c’était inhumain de séparer le veau de sa mère, et que si moi on m’avait retiré mon fils à la naissance pour le tuer, je serais devenue folle #LesHormones).
Les deux semaines de cuisine indienne pendant ma grossesse avaient démontré qu’on pouvait se faire plaisir (et ô combien plaisir!) sans manger de viande et que ça faisait faire des économies.

C’est ainsi que nous avons arrêté d’acheter de la viande, nous qui  ne jurions que par le bacon et les saucisses au petit déjeuner (restes de l’époque où je vivais en Angleterre). Nos petits déjeuners sont restés copieux (et salés) ainsi que le reste de nos repas. Je parle d’acheter de la viande, et non de consommer, car nos familles nous donnait régulièrement de la viande : magrets, saucisses, saucisses sèches, saucisson, pâtés, terrines… Les joies de vivre dans le Sud Ouest je suppose ^^

Et puis, nous y avons perdu goût à la viande. Enfin moi plus que mon homme. Même s’il apprécie toujours un bon steak quand nous sortons au restaurant, son premier réflexe est désormais de regarder en premier les options végétariennes sur la carte. Il n’achète plus de viande (c’était surtout la charcuterie son pécher mignon) et il cuisine végéta*ien avec plaisir, s’émerveillant de toutes les possibilités qu’on découvre!

Je dirais que ça fait donc bien 8 mois que je ne suis plus omni et que mon homme s’autorise de la bonne viande quand nous sommes à l’extérieur. Et en tombant du côté végéta*ien du spectre de l’alimentation , j’ai découvert une chose qui ravira tou.te.s les intolérant.e.s au lactose : les faux-mages (fromages sans lait) ! J’ai actuellement une tentative de roquefort végan qui affine dans le frigo. Je vous en reparle dans quelques semaines 😉

Du coup je ne me considère plus comme omni, mais pas non plus comme végéta*ienne. Je suis dans une espère de limbe de régime alimentaire, peut être en transition vers un végétarisme complet ? Je me documente beaucoup sur le principe de dissonance cognitive, ça me fascine. Je vous tiendrai au courant si les choses évoluent dans un sens ou dans l’autre 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s