Projet HeadQuarters – Le point

Comme tu le sais, ça aura été compliqué pour faire lâcher à JeunePapaEpanouiOuPresque son appartement. Mais depuis que nous sommes lancés, on ne l’arrête plus ! Il épluche LeBonCoin et SeLoger.com, nous sommes en contact avec plein d’agences qui nous appellent régulièrement pour nous proposer des biens. Nous sommes devenus experts pour déceler les annonces pro déguisées des annonces de particuliers et surtout : nous parlons l’immobilier couramment .

« Maison de village » > pas de jardin

« Maison de charme » > ancienne non rénovée

« Maison atypique » > biscornue, non-euclidienne ou loin de tout (parfois les trois)

« Maison à personnaliser » > beaucoup de travaux

« Maison exceptionnelle » > invendue depuis plus de 8 mois

Et quand au milieu de tout ça tu trouves un bien qui répond à tous tes critères, il faut être un véritable requin. L’agent immobilier te propose ce week-end ? Tu insiste pour la voir aujourd’hui même dans l’espoir qu’il te propose demain midi en croisant les doigts pour que personne ne l’achète entre temps (oui, c’est totalement vécu, l’agent immobilier qui t’appelle en semaine pour annuler la visite du samedi parce qu’un compromis de vente a été signé entre temps, et toi tu te retrouves à pleurer toutes les larmes de ton corps, parce que c’était la maison parfaite).

Des maisons idéales, on en a repérées 4, visitées 2 et toutes manquées.

Deux sur quatre nous sont passées sous le nez avant même que nous puissions les visiter, comme expliquer plus haut. Pour les deux autres, l’erreur est venu de nous. Un peu trop sûrs que nous étions de vendre rapidement notre super appartement, nous avions commencé les visites dans le but ferme d’acheter. Nous avons ainsi visiter une maison de rêve avec jardin, un petit cours d’eau au fond du jardin, une bâtisse ancienne rénovée, dans un petit village loin de l’agitation de la ville mais pas trop loin de l’autoroute. Le seul bémol c’était qu’elle était un peu plus loin que le secteur où nous cherchions, mais nous l’aurions achetée sans hésiter s’il notre appartement avait été vendu.

La deuxième nous est passée sous le nez en direct. Pendant la visite avec l’agent, un couple, qui avait visité la maison, a appelé pour faire une offre. Ne pouvant faire de contre offre puisque nous n’avions pas encore vendu notre appartement, nous avons donc renoncé à finir la visite histoire de ne pas se dégouter encore un peu plus de l’avoir ratée.

Maintenant que l’appartement est vendu, c’est le calme plat. Nous ne trouvons pas chaussure à notre pied, et c’est très frustrant quand on repense aux maisons qu’on a ratées! Je me refuse pour le moment à regarder les annonces pour repartir en location car, intérieurement, j’espère je sais qu’on va bien finir par trouver! Les autres y arrivent, alors nous aussi! #motivation

Une réflexion sur “Projet HeadQuarters – Le point

  1. Melle Bulle dit :

    le printemps arrive les gens mettent en vente plus souvent leur maison à cette époque. Nous on a trouvé en avril les petites annonces fleurissaient à ce moment là !
    Je vous souhaite une bonne chasse pour trouver la maison de vos rêves !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s