Un défi ou un écrit #03 – Dire qu’on aime

Pour cette troisième semaine du projet Un défi ou un écrit d’Agoyae, j’ai choisi de relever le défi!

♡ Je ne vous retranscrirai pas la liste exhaustive que j’ai faite sur ce que j’aime chez moi, mais voilà ce que je retiens : avoir réussi à changer et ne pas m’arrêter là. Ça peut paraître dérisoire,  mais j’aime avoir eu la force de me remettre en question, d’exorciser mon passé et de me battre contre moi-même pour tendre à devenir celle que j’aimerai être! C’est un exercice que je conseille à tout le monde, mais il doit être fait avec sincérité et objectivité.  Pas de dépréciation de soi !!! Je sais, au début,  c’est dur! Pourtant,  il suffit de commencer pour mettre la machine est en marche (je parle d’expérience, la première chose sur ma liste était « j’aime mes yeux » 😀 )

♡ C’est quelque chose que je pratique depuis que je suis avec JeunePapaEpanoui, donc depuis bientôt 6 ans (bonjour, je vieillis!) A l’époque où nous préparions notre mariage et où les jalousies d’anciens amis constituaient un gros nuage noir dans notre ciel bleu, nous avons instauré nôtre rituel des 5 petits kifs du jour. Une fois mariés,  nous avons recyclé notre urne, sans le savoir,  en « gratitude jar »(ou « happiness jar » selon les sources) que je vois en ce moment fleurir partout sur la blogosphere. Et désormais j’ai même un « gratitude log » dans mon bujo pour ne rien oublier des petits bonheurs du jour.

♡ Cette semaine, tout le monde y a eu droit : ma soeur, mes hommes, ma nièce,  la nounou, la gérante de ma petite épicerie bio, le chauffeur de bus, les etudiants qui vous tendent les journaux à la sortie du metro, ma belle-mère… J’ai déversé amour et bienveillance autant que faire se peut. Et vous savez quoi ? Ça fait un bien fou!!!! Voir l’étudiante vous remercier chaleureusement, alors même que vous ne lui avez pas pris le journal qu’elle vous tendait, mais simplement parce que vous l’avez regardée et que vous avez été polie : « Non merci madame, mais bonne journée à vous et bon courage!  » et bien ça a une valeur inestimable. C’est quelque chose que je fais habituellement, mais entre les soucis de réorientation professionnelle, le harcèlement de mon futur ancien employeur et les prospections pour mon entreprise, j’avoue que je me perdais souvent dans mes pensées et en oubliais mon humanité.

Un défi ou un écrit #01 – Écrire pour renouer

Je l’avais annoncé sur ma page Facebook : cette année je continue d’inscrire le blogspot dans une perspective d’apprentissage de la bienveillance en suivant le défi d’Agoyae.

Voici celui de la première semaine :

S01

Cette semaine j’ai relevé le défi!

1/ Malheureusement je n’ai encore aucune photos à  montrer car j’attends de recevoir les tirages commandés pour les cartes de voeux. Effectivement, chaque année nous faisons nous mêmes notre visuel de carte de voeux : des photos qui nous résument, résument l’année écoulée et nos projets pour l’année à  venir. C’est un exercice auquel je me plie avec plaisir chaque année.  Et chaque année nous avons des retours positifs d’avoir pris soin de créer notre carte familiale. C’est une tradition qui est née avec le save the date de notre mariage il y a de ça quelques années et à laquelle je ne derogerai pour rien au monde

2/ J’ai écrit une lettre à mon père, mon bourreau. Cette lettre, je ne la posterai jamais. Je l’ai même brûlée. Mais c’est un exutoire qui m’à fait du bien. Je pensais également la publier mais elle est au finale bien trop personnelle. Pour vous en faire le résumé pudique j’énumère tout les traumatismes vécus enfant, la libération vécue depuis qu’il ne fait plus partie de ma vie et je lui souhaite de trouver la force d’être heureux et de chasser ses demons, dans cette vie ou dans l’autre, car moi je suis en paix avec mon passé et je lui ai pardonné.

3/ Puisque ce point marche aussi pour l’administratif, je me suis mise à jour dans mes mails, mes devis et mes contrats pour la saison 2016 qui débute.

Voilà, cette année de défi débute sur les chapeaux de roues! Hâte de connaître la suite 😊

Le temps des commandes

La chambre de Crapouillou est partie, merci le bon coin!

Il est maintenant temps de passer commande pour la nouvelle chambre. Et là encore, merci le bon coin, le grand suédois mais aussi Wesco.

Wesco, kézako ?

C’est une gamme d’articles de puériculture destiné aux professionnels (crèches, écoles, assistantes maternelles, etc) mais accessible aux particuliers également.

Je dois vous avouer que j’ai la chance d’avoir un compte en banque serré, sinon j’aurais dévalisé le tiers de leur boutique en ligne pour acheter tous les articles qui me plaisent!

Je veux tooooout ça!

Je veux tooooout ça!

Oui, je veux transformer mon chez moi en crèche, TOUTAFAY!

En vrai, je n’ai pris qu’un lit.

Mais pas n’importe quel lit! Un lit au sol, dans lequel Crapouillou pourra se glisser sans aide et duquel il pourra sortir sans encombres.

Maintenant il ne manque qu’une chose : le recevoir! J’avoue que je pensais que ça serait un simple envoi, classique, Amazon-style alors qu’en fait le transporteur vous envoie un texto pour que vous le rappeliez pour fixer un rdv de livraison d’un créneau d’une demi-journée…

Bon, si tout va bien, lundi Crapouillou devrait cesser de camper dans son lit-parapluie et avoir son nouveau lit 😉

 

Tipi – Chambre Montessori – Inspiration Loczy

JeunePapaEpanoui et moi avons pris une grande décision : il est temps de changer la chambre de Crapouillou! Chambre qu’on nous avait généreuse offerte (grands dieux mais le prix d’une chambre pour enfant! O_O’), que nous avons aimé monter et s’approprier mais qui, clairement, ne correspond pas à ce que nous voulons pour Crapouillou.

Mais qu’est ce que vous voulez ?

Une chambre d’inspiration Montessori-Loczy, où la motricité libre et le faire-seul seraient les maîtres-mots. Tout ce jargonnage ne te dit rien ? Alors imagine ….

… des espaces clairement défini : un espace dodo sur le lit au sol, un espace jeu sur le tapis coloré, un espace détente/sieste/lecture sous un tipi

… un lit au sol, sans barrières, sans limites, duquel l’enfant peut s’extraire en rampant et inversement

… tous les rangements accessibles à bébé

… tous les jouets à sa portée

Voilà ce qui attend notre projet de l’été, voilà ce qui attend notre Crapouillou que crapahute maintenant gaiment dans toute la maison ❤

Si ça te dit de suivre notre projet chambre montessori-loczy, n’hésite pas à me suivre sur Hellocoton ou sur Facebook. Je posterai régulièrement nos avancées en la matière 🙂

Première étape : vendre la chambre que nous avons déjà ! ^^

 

Jeune maman épanouie ou presque … depuis 9 mois!

Voilà que je suis maman depuis 9 mois déjà. Depuis 9 mois, mon quotidien est devenu surnaturel : la fatigue disparait comme par magie, la fée Bonne Humeur nous rend visite tous les jours, je dois avoir un Retourneur de Temps dans ma poche (à moins que notre maison ne soit en fait un Tardis camouflé) car j’arrive à faire 3 fois plus de choses qu’avant, et je soupçonne un ange-gardien de glisser quotidiennement un trèfle à quatre feuilles dans ma poche, tellement j’ai de chance!

Mon Crapouillou a une véritable allure de petit garçon dés que je lui mets une salopette et une petite chemise (ce que je me garde de faire trop souvent), toujours pas de dents à l’horizon et le quatre pattes qui s’amorce bien. Ce n’est plus qu’une question de jours avant que je doive me mettre à lui courir après!

Allaitement et diversification

N’en déplaise à la Nounou, Crapouillou est toujours allaité. Il mange absolument de tout, il ne nous a encore jamais refusé un repas ou un aliment. Et il passe très bien de la purée aux morceaux et des morceaux aux purées (merci la DME!)
Je dois avouer que je ne m’attendais pas à avoir un entourage aussi compréhensif et bienveillant. J’avais rejoint des communautés de mamans allaitantes, j’avais lu des livres sur l’allaitement, bref : je m’étais armée pour faire face à un flot de remarques qui allaient me tomber dessus. Il n’en est rien. Pour mon plus grand bonheur, et celui de Crapouillou, le bal des tétées continue. Et j’espère qu’il continuera encore longtemps!
Mes collègue ont toutes réussi à allaiter jusqu’à 18 mois. Si je suis leurs pas, j’en suis donc à la moitié de mon allaitement. Et quand j’y pense, ça me fait une petite boule au ventre. J’ai, à priori, plus de tétées derrière moi que devant.

Cododo

Comme pour l’allaitement, je pensais devoir essuyer les réflexions de tous bords, et en fait non. Personne ne nous en a fait. De temps à autre, belle-maman s’enquiert de notre sommeil à tous les trois, mais aucune réflexion sur le cododo.
Cododo que nous pratiquons d’ailleurs de moins en moins. Crapouillou fait presque toutes ses nuits complètes dans sa chambre (2/3 nuits se passent dans son lit). Et, chose toute récente, c’est maintenant nous qui le réveillons le matin!

Boulot

Niveau boulot, c’est l’effervescence! Mes heures de sacrifice ont payé : je vais être embauchée à durée indéterminée!!! Donc j’ai relâché la pression depuis que j’en ai été informée et tout se passe au mieux avec l’équipe (qui espère que je ne changerai pas de service car je suis devenue « nécessaire et indispensable à notre bon fonctionnement » dixit ma responsable).
J’ai également lancé en parallèle mon activité de photographe qui démarre doucement mais sûrement : j’ai déjà des séances gros bidon et petits petons réservées, je fais mon premier mariage le 27 juin. Bref, la locomotive se met en route.

PapaCrapouille et moi

Je vous le disais récemment, PapaCrapouille est un homme formidable. Nous finissons doucement notre thérapie de couple qui m’aura fait le plus grand bien : mettre des mots sur un passé douloureux et refoulé, l’accepter, le résoudre, et le laisser enfin là où il appartient, dans le passé. Sans la patience et la bienveillance de PapaCrapouille, je n’y serai jamais arrivée. J’imagine que ça n’a pas été facile pour lui d’entendre tout ce que j’ai pu raconter. Témoin impuissant de méfaits commis il y a des années, la seule chose qu’il pouvait faire c’était m’écouter et me réconforter. Chose qu’il a faite à merveille! Je crois que je l’aime encore plus qu’avant (et ça ne me paraissait pas possible, vu que je l’aimais déjà comme je croyais ne jamais pouvoir aimer quelqu’un)

Blog

J’étais partie sur un rythme trop élevé pour la charge de travail que j’avais à côté, j’ai ralenti et je réfléchis maintenant à la refonte du blog qui ne correspond plus à mon état d’esprit. Promis, promis, je m’en occupe prochainement! Juste le temps de faire le tri dans toutes les idées qui me traversent l’esprit 😉
Le blog m’a aussi permis de faire de belles rencontres en quelques mois, dont mon p’tit citron que j’adore ❤ (je n’ai pas pris le temps de commenter, mais promis ma belle, je te suis assidûment!)
Et j’espère que l’avenir du blog me réserve d’aussi belles rencontres que celle-ci 🙂

En bref

Tout n’a pas été rose depuis 9 mois, notamment avec le décès de plusieurs êtres chers, mais je ne retiens que le meilleur. Je n’ai pas envie de m’encombrer du reste. J’ai une maison parfaite que nous finissons de modeler à notre image petit à petit, un mari formidable qui est aussi un père extraordinaire pour Crapouillou, un deux métiers qui sont deux passions et un Crapouillou qui illumine ma vie de son sourire.

Je le redis, mon quotidien est surnaturel depuis 9 mois, depuis que j’ai attrapé mon fils à sa naissance, depuis que je l’ai serré contre moi, depuis que ses yeux ont plongé dans les miens, depuis que nous sommes trois, depuis son premier souffle…

Je ne sais pas si ça durera, mais je profite chaque jour de ce bonheur car demain n’existe pas encore. Bref, je suis une jeune maman épanouie ou presque !