Au secours la fête des mères!

Demain matin on a atelier pour commencer le cadeau pour la fête des mères

Ma nounou, un soir de la semaine dernière, en récupérant Crapouillou.

Au secours!

L’impératif social de créer/acheter/trouver un cadeau pour une célébration m’étouffe! C’est sans doute contextuel au fait qu’on arrive dans une lourde période d’anniversaires dans ma famille et ma belle famille, mais je n’en peux plus! Et je me dis que mon Crapouillou, du haut de ses pas tout à fait deux ans, est déjà endoctriné dans cet impératif social et ça me désole… Tout comme je rêve d’un Noël sans cadeaux, je rêve d’une fête des mères sans collier de pâtes (bon, je dis ça, mais j’ai fondu devant le pseudo-poussin-mutant de Pâques en pâte à sel #ParadoxeBonjour!)

IMG_0567

Être mère …

… est quelque chose que je célèbre au quotidien.

La nuit, quand je ne dors pas car Crapouillou hurle dans mon oreille parce qu’il a fait un cauchemar et que JeunePapaEpanoui ronchonne en essayant de rassembler sa bienveillance pour le calin collectif de réconfort.

Le matin, quand je me réveille avec 2h de sommeil manquantes et que je trouve la force de jouer avec mon Crapouillou pour lui faire faire pipi, le changer, l’habiller, lui donner son petit déjeuner, lui apprendre à chercher l’éponge pour ramasser le jus d’orange qu’il renverse systématiquement (parce que c’est rigolo de renverser tout ce qui est liquide #PataugeurDeFolie)

La journée, quand je culpabilise de le mettre en crèche familiale à 3 rues de la maison (les joies de bosser à son compte #CulpabilitéMaternelle)

En fin de journée, quand il m’aperçoit de loi et court vers moi les bras tendus pour se blottir dans mon cou et me serrer très fort contre lui en m’appelant « Papa! » (non, je ne suis pas du tout en train de pleure en écrivant ces lignes #madeleines)

Le soir, quand je n’ai qu’une hâte : qu’il s’endorme! et que je n’arrive plus à le quitter une fois qu’il s’est endormi comme un ange…

© Jeune maman épanouie (ou presque!)

© Jeune maman épanouie (ou presque!)

BREF

Le jour venu, j’accepterai son cadeau en prenant soin de noter tous les détails du cadeau : « Oh, je vois que tu as mis du bleu là et du jaune ici! Et que tu as assemblé ça avec ça! Comme c’est joli! » et je prendrai soin de lui rappeler que le plus beau cadeau de maman, c’est lui. Ensuite, nous partiront en famille faire une activité inédite (la Cité de l’Espace ? le zoo de Plaisance ? la Casa Bambini ?)

Cité de l’Espace – Toulouse

Parce qu’en fin de compte, le plus important pour moi, c’est de passer du temps avec mon Crapouillou et JeunePapaEpanoui ❤

Fêtes de fin d’année 2014

Noël

Les premières fêtes que nous avons passées en famille!

J’avais un peu peur des festivités avec un Crapouillou de quelques mois seulement, mais au final tout s’est bien passé!

En effet, le privilège d’être jeunes parents et jeunes propriétaires c’est que nous n’avons pas couru la France pour nous partager entre nos familles respectives et essayer de leur accorder à tous du temps que nous n’avions pas, mais tout le monde est venu à nous! Nous avons ainsi fait le réveillon avec la famille de l’un et le jour de Noël avec la famille de l’autre (car jeunes propriétaires, oui, mais pas d’un manoir pouvant accueillir nos deux familles en même temps malheureusement!).

Nous avons eu la bonne surprise de voir que nos familles avaient respecté nos souhaits en termes de cadeaux pour Crapouillou : des jouets et accessoires le plus naturels possibles, en bois le plus souvent et de seconde main quand il s’agissait de jouets intéractifs. Nous avons été ravis et notre Crapouillou comblé!

Ainsi nos famille nous ont offert un portique d’éveil en bois neuf, un xylophone d’un son incroyable d’occasion, des jouets Playskool comme neuf d’occasion, et THE cadeau : la chaise haute! Toujours dans l’esprit naturel, donc en bois également. Une Tripp Trapp de Stokke pour celles et ceux qui connaissent. Le jour même nous mettions Crapouillou dedans et depuis nous l’y asseyons à l’heure des repas et il adore être à table avec nous!

Personnellement, je n’avais rien demandé pour Noël. A chaque fois qu’on me posait la question je répondais :

Mon plus beau cadeau serait que mes deux hommes soient gâtés.

Mais c’était sans compter sur la générosité de belle-maman qui m’a donné un petit pécule pour les soldes (dépensé chez Asos la semaine dernière pour le coup!), beau-papa qui m’a offert du matériel pour ma passion et ma famille qui a eu à coeur de nous faire un cadeau couple : une smartbox pour un dîner romantique et un passe de 6h pour une piscine balnéo.

Le nouvel an

Autant pour Noël nous n’avons pas bougé, autant nous sommes allés passer le nouvel an chez des amis à 500Km de chez nous. Je redoutais deux choses : le trajet et la réaction de Crapouillou. (Et non, l’allaitement ne m’a pas inquiété deux secondes car nous allions chez une copine d’université avec qui nous avions l’habitude de passer nos soirées en pyjamas en pilou devant des séries cheesy à parler de nos poils qu’on avait la flemme d’épiler. Donc je ne m’inquiétait pas trop de découvrir un bout de sein en sa compagnie! ^^)

Le trajet s’est merveilleusement bien passé! A l’aller Crapouillou a dormi et nous avons fait la route d’une traite. Et au retour, nous avons du nous arrêter à 1h de chez nous pour le nourrir, le changer et nous dégourdir un peu.

Et la réaction de Crapouillou a été inattendue : des sourires et des éclats de rires pendant le 3 jours où nous sommes restés chez nos amis! Nous avons découvert que nous avions un bébé très sociable et souriant (bon ça on le savait déjà, mais ça s’est confirmé). Et comble du comble, il s’est réveillé à 23h50 le 31 et rendormi à 0h15! Juste le temps d’être avec nous pour qu’on lui souhaite une joyeuse année pour la première fois de sa vie!

Je dois dire que quelque part ça m’a fait un petit pincement au coeur de laisser 2014 derrière nous. J’ai eu l’impression que cette année était passée sans que je la vois. Mais je suis tellement excitée de voir ce que 2015 nous réserve que ce fut vite oublié! 🙂